[Critique ciné] Escobar, efficace mais fort décoratif

05/06/18 à 10:41 - Mise à jour à 10:41
Du Le Vif Focus du 31/05/18

BIOPIC | Ce film, s'il éclaire la personnalité d'Escobar d'un jour inédit, ne brille pas par son originalité.

[Critique ciné] Escobar, efficace mais fort décoratif
[Critique ciné] Escobar, efficace mais fort décoratif

Sobrement rebaptisé Escobar, le biopic de Fernando Leon de Aranoa s'intitulait à l'origine Loving Pablo, ce qui avait le mérite d'en situer le point de vue: celui de Virginia Vallejo (Penélope Cruz), journaliste vedette de la télévision colombienne, pas insensible au "charme" ni au pouvoir du chef du cartel de Medellin, au point d'en devenir la maîtresse. Et la caméra de s'insinuer au coeur de leur relation tumultueuse, manière de se distinguer d'autres productions consacrées au baron de la drogue, Escobar: Paradise Lost, ou encore la série Narcos. Pour autant, n'était sa coloration pop et la métamorphose d'un Javier Bardem bedonnant aux fins d'endosser le rôle-titre, ce film, s'il éclaire la personnalité d'Escobar d'un jour inédit, ne brille pas par son originalité, Aranoa se bornant à en enchaîner les épisodes sans plus d'éclat que d'inspiration. Et de livrer, en définitive, une version efficace mais surtout fort décorative de l'ascension et de la chute de celui que l'on surnomma "l'empereur de la cocaïne", où le couple Bardem-Cruz, également à l'affiche ces jours-ci de Everybody Knows d'Asghar Farhadi, tire néanmoins joliment son épingle du jeu...

De Fernando Leon de Aranoa. Avec Javier Bardem, Penélope Cruz, Peter Sarsgaard. 2h03. Sortie: 06/06. ***

>> Lire aussi nos interviews de Javier Bardem et de Penélope Cruz.

Nos partenaires