Critique ciné: Dumb and Dumber To, parfois rigolo, souvent consternant

16/12/14 à 11:04 - Mise à jour à 11:04

Source: Focus

COMÉDIE | Il aura fallu près de 20 ans aux frères Farrelly pour donner une suite à leur premier film -et premier succès- Dumb and Dumber.

Critique ciné: Dumb and Dumber To, parfois rigolo, souvent consternant

Jim Carrey et Jeff Daniels dans Dumb and Dumber To (Dumb & Dumber De, en VF) © DR

Les retrouvailles de Lloyd Christmas (Jim Carrey) et Harry Dunne (Jeff Daniels) arrivent bien tard, et les nouvelles aventures du tandem de crétins accomplis ne décollent jamais vraiment. Lloyd a vécu comme un légume dans une institution, Harry comme un paumé au dehors, tout en visitant régulièrement son pote qui lui avoue soudainement avoir simulé pour le faire marcher... Une histoire d'enfant à retrouver pour raisons médicales sera le prétexte de gags puérils parfois rigolos, mais le plus souvent consternants.

  • DE BOBBY ET PETER FARRELLY. AVEC JIM CARREY, JEFF DANIELS, ROB RIGGLE. 1H49. SORTIE: 17/12.

Nos partenaires