[Critique ciné] Deepwater, dispensable

11/10/16 à 16:04 - Mise à jour à 16:15

Source: Focus Vif

FILM CATASTROPHE | Peter Berg offre film catastrophe classique, ne lésinant ni sur la pyrotechnie, ni sur les clichés.

[Critique ciné] Deepwater, dispensable

Deepwater, de Peter Berg. © DR

Inspiré de faits réels, Deepwater revient sur le plus grand accident pétrolier jamais survenu aux États-Unis, à savoir l'explosion de la plate-forme de forage Deepwater Horizon, au large de la Louisiane en avril 2010. Une tragédie humaine et écologique qui, devant la caméra de Peter Berg (Hancock, Battleship), se mue en film catastrophe classique, ne lésinant ni sur la pyrotechnie, ni sur les clichés, à défaut de faire mieux qu'effleurer la question des responsabilités -la cupidité est bien sûr en cause. Soit du cinéma d'action quelconque, relevant la sauce héroïque d'un inévitable et laborieux couplet patriotico-religieux-familial. Et un film dispensable, cela va sans dire, même si l'on retrouve toujours Kurt Russell avec plaisir...

DE PETER BERG. AVEC MARK WAHLBERG, KURT RUSSELL, JOHN MALKOVICH. 1 H 47. SORTIE: 12/10. *(*)

Nos partenaires