[Critique ciné] Dalida, émouvant ET grotesque

10/01/17 à 11:40 - Mise à jour à 11/01/17 à 10:06

Source: Focus Vif

FILM BIOGRAPHIQUE | Le succès et les paillettes n'empêchent pas l'histoire de Dalida de transpirer la souffrance jusqu'à l'issue tragique que les fans pleurent encore.

[Critique ciné] Dalida, émouvant ET grotesque

Le film de Lisa Azuelos (LOL) rend hommage à la chanteuse sur le mode du biopic à vignettes, évoquant les étapes d'une trajectoire aussi riche en triomphes publics qu'en échecs intimes. Certaines de ces vignettes sont émouvantes (avec la famille italienne), d'autres carrément grotesques (Nicolas Duvauchelle en Saint-Germain). L'ensemble manque cruellement de souffle, malgré l'interprétation généreuse, authentique et impressionnante de Sveva Alviti, mannequin dont c'est le premier film.

DE LISA AZUELOS. AVEC SVEVA ALVITI, RICCARDO SCAMARCIO, JEAN-PAUL ROUVE. 2H04. SORTIE: 11/01. **(*)

Nos partenaires