[Critique ciné] D'après une histoire vraie, de Roman Polanski

31/10/17 à 10:54 - Mise à jour à 02/11/17 à 14:42
Du Le Vif Focus du 27/10/17

THRILLER PSYCHOLOGIQUE | Voici quelques temps maintenant que la filmographie de Roman Polanski se décline en mode mineur.

[Critique ciné] D'après une histoire vraie, de Roman Polanski

Inspiré de Delphine de Vigan, D'après une histoire vraie n'inverse pas vraiment la tendance, thriller psychologique n'étant pas sans évoquer La Jeune Fille et la Mort ou The Ghost Writer, sans emporter totalement l'adhésion pour autant. Le cinéaste y met en scène Delphine (Emmanuelle Seigner), une écrivain à succès sortie fragilisée de l'écriture de son dernier roman, état aggravé par des lettres anonymes l'accusant d'avoir jeté sa famille en pâture au public. Moment où elle croise une inconnue, Elle (Eva Green), brillante jeune femme exerçant la profession de nègre et qui, insensiblement, va s'imposer dans son existence jusqu'à lui apparaître indispensable. Et leur relation de prendre un tour étrange, tout en échappant bientôt à son contrôle... S'insinuant au coeur du processus créatif, D'après une histoire vraie recèle, à l'évidence, un potentiel fascinant. Mais si le réalisateur de Rosemary's Baby s'y entend pour installer une atmosphère trouble, le scénario, écrit à quatre mains avec Olivier Assayas, laisse régulièrement une longueur d'avance au spectateur, sentiment renforcé par la composition d'Eva Green...

De Roman Polanski. Avec Emmanuelle Seigner, Eva Green, Vincent Perez. 1h50. Sortie: 01/11.

>> Lire également notre interview de Roman Polanski.

Nos partenaires