[Critique ciné] Creed, le retour inespéré de Rocky

19/01/16 à 11:25 - Mise à jour à 12:50

Source: Focus Vif

DRAME | Son nom est Creed, Appolo était son père... Ainsi commence le nouvel épisode inespéré de la saga Rocky.

[Critique ciné] Creed, le retour inespéré de Rocky

© DR

Il s'appelle Adonis et grandit comme une mauvaise herbe, rebelle et violent, se faisant respecter à coups de poing dans les centres de redressement où il a vite échoué. Un jour, alors qu'il sort d'une énième bagarre, une dame vient le voir, et proposer au gamin d'aller vivre avec elle. Il apprendra d'elle qu'elle est la veuve du plus grand boxeur de tous les temps, et que lui, Adonis, est le fils illégitime de ce champion mort sur le ring avant sa naissance. Son nom est Creed, Appolo était son père... Ainsi commence le nouvel épisode inespéré de la saga Rocky. Un film écrit et réalisé par le jeune et talentueux Ryan Coogler, que révéla voici deux ans le formidable Fruitvale Station, chronique des dernières 24 heures d'un jeune Black abattu par un policier dans des circonstances tout sauf nettes. Coogler a emmené dans ses bagages son interprète principal Michael B. Jordan (vu aussi dans The Wire à la télévision), qui incarne donc aujourd'hui un Adonis Creed prenant -incognito- le chemin d'une carrière pugilistique où il espère avoir pour entraîneur celui qui coacha son paternel. Et entre dans le jeu, à reculons d'abord, Rocky Balboa et donc Sylvester Stallone, 68 ans, gueule cassée, dépositaire d'une saga où son rôle a changé mais qu'il habite toujours avec intensité. L'émotion se dégageant des scènes intimistes avec le jeune Creed vous font venir des larmes. Mais le film de filiation est aussi et surtout un film de boxe, et un bon! Sur le ring, ça percute grave, et ce qui se joue est bien plus que la simple gloire du sport. Et on se lève au dernier round, émus comme à la fin du premier Rocky, dont les échos se font entendre avec le coup de gong final...

DE RYAN COOGLER. AVEC MICHAEL B. JORDAN, SYLVESTER STALLONE, TESSA THOMPSON. 2 H 13. SORTIE: 20/01.

En savoir plus sur:

Nos partenaires