Critique ciné: Child 44, polar glauque à rebondissements

14/04/15 à 13:32 - Mise à jour à 13:32

Source: Focus

THRILLER | Adapté d'un best-seller, le film s'enlise dans la confusion et ses explosions de violence n'empêchent pas l'ennui, malgré une distribution solide où l'on retrouve aussi Gary Oldman.

Critique ciné: Child 44, polar glauque à rebondissements

Tom Hardy dans Child 44 © DR

Dans l'URSS du début des années 50, la paranoïa domine un peu partout, y compris évidemment au sein de la police secrète où travaille l'ex-héros de la guerre Leo Demidov (Tom Hardy). Lequel, ne voulant pas dénoncer sa femme (Noomi Rapace) qu'on accuse de trahison, est envoyé dans une région perdue où il soupçonne très vite qu'un psychopathe assassine de nombreux enfants... Entre polar glauque à rebondissements et plongée dans une société soviétique où le crime "ne peut plus exister", en théorie au moins. Adapté d'un best-seller, le film s'enlise dans la confusion et ses explosions de violence n'empêchent pas l'ennui, malgré une distribution solide où l'on retrouve aussi Gary Oldman.

DE DANIEL ESPINOSA. AVEC TOM HARDY, NOOMI RAPACE, GARY OLDMAN. 2H17. SORTIE: 15/04.

Nos partenaires