[Critique ciné] Bektachis, à rebours des préjugés

12/12/17 à 15:19 - Mise à jour à 13/12/17 à 10:13

Source: Focus Vif

DOCUMENTAIRE | Manuel Poutte a voulu dépasser les clichés, les généralisations, pour nous faire découvrir "un autre Islam".

[Critique ciné] Bektachis, à rebours des préjugés

Marqué par le terrorisme qui sévit dans le monde au nom de l'Islam, Manuel Poutte a voulu dépasser les clichés, les généralisations, pour nous faire découvrir "un autre Islam", celui des Soufis et plus particulièrement des Bektachis, à la vision tout sauf rigoriste, où la femme est l'égale de l'homme et où l'alcool n'est pas un tabou. Le cinéaste belge a pris le chemin de l'Albanie pour rencontrer ces gens tolérants, souvent qualifiés d'hérétiques. Accompagné de deux jeunes témoins (l'un d'origine albanaise, l'autre pratiquant l'Islam sunnnite), il témoigne à rebours des préjugés religieux, dans un film festif qui se savoure et fait réfléchir.

De Manuel Poutte. 1h06. Sortie: 13/12. ***(*)

Nos partenaires