[Critique ciné] Aurore, un peu plus qu'une comédie réussie

25/04/17 à 11:52 - Mise à jour à 13:34
Du LeVif Focus du 21/04/17

COMÉDIE DRAMATIQUE | Blandine Lenoir poursuit l'exploration d'une résistance nécessaire à la relégation sociale et sentimentale qui pousse sur la touche de plus en plus de gens, et de femmes en particulier.

[Critique ciné] Aurore, un peu plus qu'une comédie réussie

Comment accepter le crépuscule qui vient quand on s'appelle Aurore? Une séparation, la perte de son emploi, l'annonce qu'elle va être grand-mère, tout conspire à lui montrer la porte de sortie, celle qui mène inexorablement à la "casse", à l'acceptation d'une retraite de l'amour, du travail, d'une jeunesse enfouie sous quelques beaux souvenirs et encore plus de regrets. Mais Aurore ne se résigne pas. Une rencontre impromptue avec son premier amour va instiller l'envie de se relancer, d'écrire un nouveau chapitre, d'entamer une nouvelle vie... Blandine Lenoir avait raconté, dans son premier long métrage Zouzou (2014), comment une sexagénaire choque ses filles et sa petite-fille en leur annonçant qu'elle a un homme dans sa vie. Elle poursuit dans Aurore l'exploration d'une résistance nécessaire à la relégation sociale et sentimentale qui pousse sur la touche de plus en plus de gens, et de femmes en particulier. L'humour, dans pareil contexte, constitue une arme de choix et la réalisatrice (également co-scénariste du film) ne se prive pas d'en user, avec une efficacité certaine. Elle y est bien aidée par celle à qui elle a choisi de confier le rôle titulaire. Agnès Jaoui entre en résistance en même temps que son personnage. Elle s'assume en l'assumant et son interprétation remarquable, par-delà le plaisir qu'elle communique, se pose en acte combatif face à l'absence criante de femmes de 50 ans dans le paysage du cinéma français (et pas que français, d'ailleurs). De quoi faire d'Aurore un peu plus qu'une comédie réussie, drôle et touchante.

DE BLANDINE LENOIR. AVEC AGNÈS JAOUI, THIBAULT DE MONTALEMBERT, PASCALE ARBILLOT. 1H29. SORTIE: 26/04. ***(*)

Nos partenaires