[Critique ciné] Atomic Blonde, une performance d'actrice stupéfiante

16/08/17 à 15:18 - Mise à jour à 15:18
Du Le Vif Focus du 18/08/17

THRILLER | Charlize Theron n'a jamais eu froid aux yeux.

[Critique ciné] Atomic Blonde, une performance d'actrice stupéfiante

Loin du glamour des podiums où cet ex-top model a connu sa première célébrité, on l'a vue bouleversante en lesbienne prostituée dans Monster, en travailleuse de la mine exploitée dans North Country et en guerrière mutilée dans Mad Max: Fury Road. Avec, chaque fois, la révolte et la résistance chevillées à l'âme et au corps! Dans le cocktail très alcoolisé de violence, de sexe et de second degré qu'est Atomic Blonde, la belle et très intelligente actrice d'origine sud-africaine repousse encore un peu plus ses limites. Elle incarne, au crépuscule du communisme et du mur de Berlin, un agent secret britannique alliant à des tendances saphiques une aptitude au combat à mains nues proprement renversante. Et joue à fond les scènes érotiques torrides mais aussi -et plus souvent- hallucinantes de brutalité que le réalisateur David Leitch lui propose deux petites heures durant. Les amateurs de cinéma de genre sans complexe, ironique, littéralement saignant et un peu pervers, apprécieront une performance d'actrice stupéfiante. Le récit, où il est question d'un agent double à repérer à Berlin, n'est qu'anecdotique jusqu'à son coup de théâtre final savoureux. Il vient d'une bande dessinée, The Coldest City. Certains cadrages s'en souviennent. Mais eux aussi la Theron les pulvérise en moins de deux...

De David Leitch. Avec Charlize Theron, Sofia Boutella, James McAvoy. 1h55. Sortie: 16/08. ***(*)

Nos partenaires