[Critique ciné] Apnée, trop rare pour ne pas être savouré

07/02/17 à 15:17 - Mise à jour à 15:18

Source: Focus Vif

COMÉDIE | On rit aux gags de la troupe des Chiens de Navarre dynamitant l'ordre social, moral et religieux.

[Critique ciné] Apnée, trop rare pour ne pas être savouré
Certes la petite troupe des Chiens de Navarre ne prend pas l'image comme elle prend la scène, et son humour libertaire, déjanté, perd un peu de son impact devant la caméra. On rit pourtant aux gags dynamitant l'ordre social, moral et religieux, de l'ouverture où une fille et deux gars veulent se marier en trio à une scène mémorable de repas de famille délirante à souhait, en passant par l'improbable rencontre d'un Christ prêt à (littéralement) décrocher. Et l'esprit insoumis, poétique, anarchisto-burlesque, du road movie un tantinet nudiste de Jean-Christophe Meurisse libère des sensations trop rares pour ne pas être savourées.

DE JEAN-CHRISTOPHE MEURISSE. AVEC CÉLINE FUHRER, THOMAS SCIMECA, MAXENCE TUAL. 1H29. SORTIE: 08/02. ***(*)

Nos partenaires