[Critique ciné] American Pastoral, on n'y croit guère

27/12/16 à 13:38 - Mise à jour à 13:47

Source: Focus Vif

DRAME | Sur fond de terrorisme et d'émeutes raciales, un mélodrame familial qui ne prend pas.

[Critique ciné] American Pastoral, on n'y croit guère
Ewan McGregor a eu le courage de porter à l'écran le roman fort de Philip Roth (paru en 1997). Néophyte derrière la caméra, il a commis l'erreur de prendre pour acteur principal un certain... McGregor Ewan, qui manque singulièrement d'étoffe dans le rôle principal. On ne croit guère à ce père gantier, cherchant désespérément sa fille qui a disparu pour gagner la clandestinité armée, dans des années 60 et 70 politiquement très agitées aux Etats-Unis. Sur fond de terrorisme et d'émeutes raciales, le mélodrame familial ne prend pas, malgré une Jennifer Connelly une fois de plus remarquable en mère détachée, faisant le deuil que son mari refuse.

D'EWAN MCGREGOR. AVEC EWAN MCGREGOR, JENNIFER CONNELLY, DAKOTA FANNING. 1H48. SORTIE: 28/12. **(*)

Nos partenaires