[Critique ciné] Alyam, alyam (Ô les jours)

01/08/18 à 10:10 - Mise à jour à 02/08/18 à 09:46
Du Le Vif Focus du 02/08/18

DRAME | Restauration du premier film marocain à avoir été sélectionné au Festival de Cannes.

[Critique ciné] Alyam, alyam (Ô les jours)

Dans le Maroc rural, un jeune homme responsable de sa famille et en mal de perspective nourrit le désir de partir travailler en France... Premier film marocain à avoir été sélectionné au Festival de Cannes (dans la section Un certain regard), Alyam, alyam nous disait, en 1978, des choses qui gardent toute leur résonance 40 ans plus tard. Restauré, il s'offre utilement au regard et à la réflexion. Dieu y est omniprésent. Le cinéma un peu moins.

De Ahmed El Maanouni. Avec Ben Brahim. 1h27. Sortie: 01/08. ***

Nos partenaires