Critique ciné: Adios Carmen, attachant et significatif

05/05/15 à 15:31 - Mise à jour à 15:31

Source: Focus

CHRONIQUE | Mohamed Amin Benamraoui situe au milieu des années 70 un film autobiographique évoquant l'émigration à travers les yeux d'un enfant.

Critique ciné: Adios Carmen, attachant et significatif

Adios Carmen © DR

La mère d'Amar, 10 ans, a quitté le Maroc pour la Belgique et y épouser un homme qu'elle ne connaît pas. Elle a promis à son fils qu'ils se retrouveront. En attendant, le gamin vit chez son oncle, et se lie avec Carmen, une exilée espagnole travaillant dans le cinéma local... Mohamed Amin Benamraoui situe au milieu des années 70 un film autobiographique évoquant l'émigration à travers les yeux d'un enfant, dans un mélange prenant d'ombre et de soleil, d'humour et de tendresse mais aussi d'âpreté. Avec le cinéma et la politique en piments d'un spectacle attachant, significatif aussi.

DE MOHAMED AMIN BENAMRAOUI. AVEC BENJALIL AMANALLAH, PAULINA GALVEZ, UFRIN MUSTAPHA AZZAROUALI. 1H44. SORTIE: 06/05.

En savoir plus sur:

Nos partenaires