Critique ciné: A Most Wanted Man, le dernier rôle marquant de Philip Seymour Hoffman

16/09/14 à 11:48 - Mise à jour à 11:48

Source: Focus

FILM POLICIER | Adaptant le roman de John le Carré, Anton Corbijn filme avec empathie le combat de Bachmann au beau milieu d'une intrigue où police et services secrets ne font pas forcément bon ménage.

Critique ciné: A Most Wanted Man, le dernier rôle marquant de Philip Seymour Hoffman

Philip Seymour Hoffman dans A Most Wanted Man d'Anton Corbijn © DR

Le personnage de Günther Bachmann, dévoué à sa tâche et homme de bien dans un monde au bord du gouffre, restera donc la dernière création marquante de cet immense acteur que fut Philip Seymour Hoffman. Une prestation de tout premier plan, riche d'une rare profondeur et d'une intensité hors-norme. Riche de sens, aussi, dans l'actualité qui s'impose à nous de plus en plus tragiquement. Nous sommes en Allemagne, où Bachmann et son équipe font face au risque terroriste d'un Islam radical difficile à contrer en se servant des seules armes de la légalité. Mais là où d'autres glissent sur la pente d'une répression aveugle, quitte à commettre quelque injustice, le taciturne Günther ne se résout qu'à regret aux manipulations retorses, et tente de garder une ligne digne d'une démocratie, ne ciblant que ceux qui le méritent vraiment. Une rectitude mise à l'épreuve avec l'arrivée clandestine à Hambourg d'un jeune Russo-Tchétchène éveillant le soupçon... Adaptant -avec la complicité de l'auteur- le roman de John le Carré (publié en 2008), Anton Corbijn filme avec empathie le combat de Bachmann au beau milieu d'une intrigue où police et services secrets ne font pas forcément bon ménage. Le réalisateur de Control et The American confirme son talent de cinéaste réaliste, soignant les atmosphères et privilégiant l'élément humain.

  • D'Anton Corbijn. Avec Philip Seymour Hoffman, Rachel McAdams, Grigoriy Dobrygin. 2h02. Sortie: 17/09.

Nos partenaires