[Critique ciné] 12 Strong (Horse Soldiers), d'un réalisme percutant

13/02/18 à 15:08 - Mise à jour à 15:08
Du Le Vif Focus du 08/02/18

FILM DE GUERRE | Dans 12 Strong, Nicolai Fuglsig évoque la guerre dans les montagnes afghanes au lendemain des attentats du 11 septembre 2001.

[Critique ciné] 12 Strong (Horse Soldiers), d'un réalisme percutant

Les attentats du 11 septembre 2001 ont horrifié mais aussi sidéré l'Amérique et le monde. Mais très vite, les États-Unis réagissent, visant notamment l'Afghanistan où Ben Laden se cache sous la protection des talibans. Un petit groupe d'une douzaine de membres des Forces Spéciales est envoyé sur place, avec pour mission d'aider un seigneur local à prendre une ville stratégique dont la perte menacera le pouvoir des fondamentalistes. Cet épisode réel et décisif, mais que son caractère secret aura masqué longtemps après les faits, le film de Nicolai Fuglsig le narre à la manière d'une geste héroïque. Le réalisateur et reporter photo danois, auteur d'un court métrage documentaire remarqué sur le conflit au Kosovo, évoque la guerre dans les montagnes afghanes avec un réalisme par endroits percutant. Il donne aussi des allures de western à une action où l'on charge à cheval les tanks de l'ennemi. Mais 12 Strong n'évite pas plus les longueurs qu'il n'ignore des clichés héroïques déjà mille fois vus et que rien ne vient spécialement humaniser ici. Chris Hemsworth emmène efficacement une distribution solide, où Michael Shannon ne craint pas d'en faire trop. Les amateurs de films de guerre apprécieront l'intensité des séquences de combat. Les fans de Lord of the Rings aimeront pour leur part quelques échos pas si surprenants que cela: la politique internationale, celle de la région surtout, inspirait clairement Tolkien au moment d'écrire sa géniale saga...

De Nicolai Fuglsig. Avec Chris Hemsworth, Michael Shannon. 2h10. Sortie: 14/02. ***

Nos partenaires