Cérémonie des Oscars: le plaidoyer passionné pour l'égalité homme-femme de Patricia Arquette (VIDEO)

23/02/15 à 08:44 - Mise à jour à 11:30

Source: Belga

La cérémonie des Oscars a pris un petit tour social et militant dimanche à Hollywood avec l'appel de Patricia Arquette, récompensée pour "Boyhood", à l'égalité de salaire pour les femmes, immédiatement applaudie par Meryl Streep.

Cérémonie des Oscars: le plaidoyer passionné pour l'égalité homme-femme de Patricia Arquette (VIDEO)

Patricia Arquette. © REUTERS

"Yes!". Meryl Streep se lève, l'index en l'air, suivie par une Jennifer Lopez à ses côtés qui crie son approbation, tout comme Shirley MacLaine.

Patricia Arquette, qui joue dans Boyhood le rôle d'une femme divorcée mère de deux enfants, vient de lancer un appel à l'égalité des salaires pour les femmes.

"A toutes les femmes qui ont enfanté, à tous les contribuables et à tous les citoyens de ce pays, nous nous battons pour l'égalité des droits. Il est temps pour nous les femmes, d'obtenir l'égalité salariale et l'égalité des droits aux Etats-Unis".

Elle faisait ainsi référence autant au combat féministe "à travail égal salaire égal" qui revient régulièrement dans les campagnes des groupes de femmes qu'aux salaires des actrices, bien inférieurs à ceux de leurs camarades hommes.

Le scandale du piratage informatique dont a été récemment victime Sony Pictures, avait fait apparaître combien les actrices étaient moins payées que les acteurs. L'exemple avait été donné pour Jennifer Lawrence et Amy Adams, jouant des premiers rôles dans "American Bluff" et payées moins que leurs co-stars Christian Bale, Jeremy Renner et Bradley Cooper.

"Les droits pour lesquels se sont battus il y a 50 ans" les héros du film Selma "sont compromis aujourd'hui", a lancé, de son côté, le musicien John Legend, en recevant le prix pour la chanson Glory. Il a formulé un plaidoyer contre la discrimination raciale aujourd'hui.

"Nous vivons dans le pays où il y a le plus de gens incarcérés au monde, il y a plus d'hommes noirs derrière les barreaux aujourd'hui qu'il n'y en avait en esclavage en 1850", a-t-il dénoncé.

"Quand les gens marchent sur notre chanson, nous sommes avec vous", a-t-il ajouté.

Le co-lauréat et chanteur Common a pour sa part évoqué l'esprit du "pont", où se déroule une célèbre marche de protestation, qui "relie le gosse des quartiers sud de Chicago et qui rêve d'une vie meilleure à ceux en France qui se lèvent pour la liberté et la démocratie".

En savoir plus sur:

Nos partenaires