Cannes: Melancholia, la fin du monde selon Von Trier

19/05/11 à 14:12 - Mise à jour à 14:11

DAY 9 | Quand il ne fait pas dans la provocation stupide, Lars Von Trier tourne aussi des films qui sont parfois fort bons, comme ce Melancholia présenté hier, 11è sélection cannoise du réalisateur danois. Hier ont également été présentés Hara-Kiri: Death of a Samurai de Takashi Miike ainsi que La Conquête de de Xavier Durringer.

Cannes: Melancholia, la fin du monde selon Von Trier

© Wenn

Jean-François PLUIJGERS, à Cannes

Tous les jours, retrouvez notre envoyé spécial à Cannes, Jean-François Pluijgers. Il nous livrera sa chronique radio quotidienne (sur Musiq3), ainsi qu'un florilège de choses entendues sur la Croisette. Il glissera aussi une humeur ou l'autre, histoire de nous faire sentir au mieux la température là-bas, qu'on imagine évidemment très chaude!

Voici sa septième chronique radio, où il est question du Melancholia de Lars Von Trier, de Hara-Kiri: Death of a Samurai de Takashi Miike et de La Conquête de Xavier Duringer.

 

19/05 - Cannes en live, la chronique de Jean-François Pluijgers by Focus Vif

Retrouvez également l'interview que lui ont donné Jean-Pierre et Luc Dardenne à Cannes, au sujet du Gamin au vélo.

 

Jean-Pierre et Luc Dardenne en interview à Cannes by Focus Vif

La phrase du jour

"C'est une histoire de survie dans des conditions extrêmes, et ça, c'est aussi l'histoire de l'humanité."

Pedro Almodovar, à propos de son film La piel que habito, présenté en compétition.

Nos partenaires