Cannes, le film du jour (3): Reality, de Matteo Garrone

19/05/12 à 12:51 - Mise à jour à 12:50

L'auteur de "Gomorra" s'aventure sur le terrain de la comédie à l'italienne avec "Reality", critique mordante de la télé-réalité et de ses mirages.

Cannes, le film du jour (3): Reality, de Matteo Garrone

© Imageglobe

On restait sur le souvenir de Gomorra, plongée suffocante au coeur de la mafia napolitaine, et Grand Prix du Festival en 2008; Matteo Garrone a réussi à surprendre avec Reality, qui le voit s'aventurer sur le terrain de la comédie à l'italienne. Au coeur du film, il y a Luciano, poissonnier d'un quartier populaire de Naples, améliorant son ordinaire modeste de petites combines, et par ailleurs bonimenteur hors pair. Le jour où ses enfants l'incitent à passer le casting d'un reality-show célèbre, le gaillard s'exécute de bonne grâce, pour se voir bientôt convoqué à Rome, cadre d'une nouvelle épreuve de sélection. Et de se prendre à rêver de gloire médiatique...

Inscrit dans le monde contemporain Reality renoue de la plus belle des manières avec l'esprit de la comédie à l'italienne, tout en révélant un comédien épatant, Aniello Arena (un acteur ayant appris son métier dans une maison d'arrêt où il séjourne d'ailleurs toujours). Ce dernier donne des contours à la fois hauts en couleur et intensément humains à cette comédie drôle et acide qui, s'appuyant sur une mise en scène virtuose, décline une critique mordante de la télé-réalité et de ses chimères. Une franche réussite, où le rire se fait amer...

Jean-François Pluijgers

Nos partenaires