Bruxelles innove avec le BRIFF, un nouveau festival du 7e art

01/06/18 à 16:06 - Mise à jour à 16:11

Bruxelles se dote d'un ambitieux nouveau festival de cinéma, le Brussels International Film Festival, dit BRIFF. Si le nom peut se confondre avec d'autres festivals existants, comme le BIFFF ou le FIFF, le concept est autre: fêter le cinéma partout à Bruxelles.

Bruxelles innove avec le BRIFF, un nouveau festival du 7e art

Coup d'envoi du BRIFF le 20 juin 2018, avec la projection exclusive de l'Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam. REUTERS/Stephane Mahe © REUTERS

Après avoir tourné la page du Brussels Film Festival qui a duré plus de 30 ans, Bruxelles a droit à un nouveau festival qui semble prestigieux. Du 20 au 30 juin 2018 se déroulera la première édition du BRIFF qui prendra place dans différents lieux clés de la capitale sur l'axe De Brouckère-Flagey. À l'origine de cette initiative se cache l'asbl Un Soir Un Grain, organisatrice des renommés Brussels Short Film Festival (20 ans) et Be Film Festival (13 ans). "Le BRIFF se veut populaire et généraliste, contrairement aux nombreux festivals de niche belges", explique Karine Lalieux (PS), échevine bruxelloise de la Culture. "L'idée est de faire découvrir, à des spectateurs moins aguerris, des films parfois plus pointus mais gratuitement", complète Céline Masset, organisatrice du projet. Elle parle même de "faire un grand écart" en invitant un maximum de spectateurs à participer, qu'ils soient cinéphiles ou non, professionnels ou amateurs, jeunes ou plus âgés.

Bruxelles est une fête

Concrètement, le festival se répartira en ces différents lieux: Flagey, Bozar, l'UGC De Brouckère, le Vendôme, le Cinéma Palace et le Cinéma Galeries, tous partenaires coproducteurs. Mais aussi, l'événement prévoit un cinéma en plein air au coeur du Mont des arts et un Village BRIFF, le long du Boulevard Anspach. L'idée du projet est celle d'un lieu de rencontre culturel, où les Belges prennent possession de la capitale. Dans la programmation, le festival ne propose pas uniquement des projections. Sous le chapiteau du Village BRIFF par exemple, le public profitera d'un bar autour de DJ sets et de concerts. Pour ceux qui aimeraient s'essayer au cinéma, le festival propose aussi Youth, Friends and Family, des forums et des activités sur la pratique du cinéma, comme le doublage ou encore le web reportage.

BRIFF, future vitrine du cinéma belge?

"Le cinéma fait partie de l'ADN des Belges avec toute la palette des différents festivals, artistes, techniciens et réalisateurs belges", explique Karine Lalieu. Mais il reste des points à améliorer selon elle: "Je souhaite que Bruxelles devienne un personnage de film. On y tourne énormément de films mais on ne reconnaît pas encore la ville. Elle n'est pas un réel personnage comme le sont Londres, New York ou Paris." Pour y remédier, le BRIFF souhaite mettre en lumière la ville sous le prisme de compétitions: "On compte s'inscrire, en toute modestie, après Cannes, Londres ou Berlin", affirme Céline Masset. Trois compétitions vont donc rythmer le festival, dont les films sont sélectionnés par des jurys de professionnels: une internationale, une européenne et une noir-jaune-rouge, qui remplacera le Be Film Festival.

Une programmation séduisante

Le BRIFF met en outre les petits plats dans les grands en invitant de grands noms du cinéma présents pour des rencontres organisées. Seront de la partie Randal Keiser (Grease), le montréalais Denis Côté (Caracasses) et Claudia Cardinale, invitée d'honneur et représentante de la première édition. Pendant les 11 jours, d'autres thématiques sont annoncées: un volet sur le cinéma surbversif, un Are you series? dédié à la série, un autre sur la réalité virtuelle (sur réservation), mais aussi celui Me Myself and I, qui se compose de comédiens-réalisateurs qui se mettent en scène. Enfin, le festival propose aussi des rencontres entre producteurs européens et réalisateurs belges qui pitcheront leur projet dans l'espoir de se faire repérer. Un challenge ambitieux donc, que le BRIFF s'apprête à relever. Ouverture des festivités le 20 juin, avec L'Homme qui tua Don Quichotte de Terry Gilliam.

BRIFF, du 20 au 30 juin 2018,Bruxelles. www.briff.be

Muna Traub

Nos partenaires