Après la censure de Skyfall, Cloud Atlas amputé en Chine de 40 minutes

23/01/13 à 11:54 - Mise à jour à 11:54

Les autorités chinoises chargées de la censure ont coupé près de 40 minutes du film germano-américain Cloud Atlas, dans lequel jouent Susan Sarandon, Tom Hanks, Halle Berry et Hugh Grant, a rapporté la presse après la première à Pékin.

Après la censure de Skyfall, Cloud Atlas amputé en Chine de 40 minutes

© DR

Ces coupes ont irrité l'Américaine Lana Wachowski, qui avec son frère Andy Wachowski et l'Allemand Tom Tykwer a signé ce long métrage original présenté en septembre au festival international de Toronto. "Ça craint vraiment!", s'est exclamée la cinéaste anciennement prénommée Larry, dont le changement de sexe avait été rendu public justement à Toronto.

Cloud Atlas, qui dure normalement près de trois heures, est réduit à un peu plus de deux heures dans sa version chinoise. Le film est adapté du best-seller Cartographie des nuages du romancier britannique David Mitchell et sa sortie est prévu pour le 20 mars prochain chez nous.

Les autorités chinoises n'ont vraisemblablement pas apprécié les scènes de nudité et les changements de sexe qui pimentent cette fiction, avec six intrigues qui traversent les époques et les continents. Au final, avec 40 minutes en moins, le scénario apparaît davantage confus, a estimé le quotidien Express-matin, journal de la province du Zhejiang.

Cette affaire intervient alors que les critiques s'accumulent contre les coups de ciseaux de la censure dans Skyfall , le dernier James Bond qui est sorti lundi en Chine. La superproduction où Daniel Craig tient la vedette a été modifiée à plusieurs endroits dans sa version destinée au public chinois, des images étant coupées et des dialogues retouchés, les sous-titres en chinois ne correspondant pas avec ce que disent réellement les acteurs.

Les règles de la censure en Chine sont opaques et jamais justifiées. Mais, à moins qu'un film donne une image particulièrement flatteuse du peuple chinois, il est rare qu'il ne soit pas en partie censuré.

En savoir plus sur:

Nos partenaires