Amer, une expérience cinématographique sensuelle et sauvage

28/04/10 à 09:56 - Mise à jour à 09:56

Aux confins du film d'horreur et du cauchemar surréaliste, du fantasme fétichiste et de l'hommage cinéphile, Amer propose une expérience cinématographique sensuelle et sauvage, troublante et marquante à plus d'un égard.

Amer, une expérience cinématographique sensuelle et sauvage

D'Hélène Cattet et Bruno Forzani. Avec Cassandra Forêt, Charlotte Eugène-Guibbaud, Marie Bos.

Les ombres d'Argento et de Buñuel passent dans le cadre organique et soigné où Hélène Cattet et Bruno Forzani placent leur héroïne à 3 époques de sa vie: l'enfance, l'adolescence et l'âge adulte. Trois époques et 3 déclinaisons d'une même atmos-phère pesante, d'une curiosité de plus en plus sexuelle et liant souffrance et plaisir.

Cette production belge aussi riche en frissons qu'économe en moyens a récemment affolé une critique française enthousiaste.

L.D.

En savoir plus sur:

Nos partenaires