Adèle Haenel: "il faut être taré pour dire non aux Dardenne!"

04/10/16 à 13:42 - Mise à jour à 14:35

Source: Focus Vif

La jeune Adèle Haenel intègre l'univers des Dardenne avec une belle justesse, au prix d'un mélange optimal et d'instinct.

Nous l'avions quittée en garçonne agressive des Combattants, le premier film fulgurant de Thomas Cailley. Ce rôle de Madeleine lui avait valu, à 26 ans, le César de la meilleure actrice. Son deuxième déjà, puisque l'émouvant Suzanne de Katel Quillévéré l'avait déjà consacrée meilleur second rôle... Adèle Haenel a cette fois relevé le défi de porter le nouveau film des Dardenne, La Fille inconnue. Si le choix des frères de placer Marion Cotillard en tête d'affiche de Deux jours, une nuit n'a pas fait l'unanimité, celui de confier le personnage de Jenny Davin à Haenel s'impose sans contestation possible. Non seulement parce qu'elle est, potentiellement, bien meilleure comédienne. Mais aussi et peut-être surtout, parce qu'elle relève ce qui est un authentique défi avec un peu banal instinct, et un travail dont l'intensité répond à l'exigence des cinéastes liégeois. "Le fait que ce soit eux me suffisait, avant même de lire le scénario, explique la jeune actrice, faudrait être taré pour ne pas dire oui! C'est une occasion de dingue de pouvoir travailler pour des réalisateu...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires