A World Unseen: le making of engagé de The Revenant

07/03/16 à 11:11 - Mise à jour à 11:10

Le froid, le changement climatique, les Indiens d'Amérique... Le documentaire A World Unseen montre bien plus que les coulisses du tournage du long-métrage d'Alejandro G. Iñárritu.

A World Unseen: le making of engagé de The Revenant

Leonardo DiCaprio sur le tournage glacial de The Revenant © Capture d'écran Youtube

Oscars du meilleur acteur, du meilleur réalisateur et de la meilleure photographie, The Revenant n'a pas cessé de faire parler de lui par son tournage physiquement difficile, le froid étant bien sûr l'ennemi numéro un. Le film d'Alejandro G. Iñárritu fut probablement le plus gros challenge de la carrière de Leonardo DiCaprio. Mais, comme l'a-t-il précisé dans son discours écologiste pour son premier Oscar, "The Revenant est un film à propos du rapport entre l'homme et la nature, cette nature qui a vécu l'année la plus chaude de toute son histoire en 2015. Nous avons dû changer d'hémisphère pour aller en Argentine afin de trouver de la neige. Le changement climatique, qui est réel, se passe maintenant." Un engagement que l'on retrouve dans A World Unseen, le documentaire des coulisses du tournage, dévoilé par la Fox.

Bien plus qu'un simple "behind the scenes", ce documentaire fascinant de 45 minutes s'intéresse aussi au réchauffement de la planète, à l'exploitation immorale de la nature et à la situation des Indiens d'Amérique. En effet, pendant le tournage, Forrest Goodluck, qui interprète Hawk, le fils de Leonardo DiCaprio, et sa famille se sont rendus à la réserve indienne Fort Berthold dans le Dakota du Nord "pour explorer leur histoire et les réalités de leur terre ancestrale".

Réalisé avec une beauté cinématographique incroyable, ce documentaire engagé se termine sur le même ton: "l'action climatique est le plus grand impératif moral de notre génération".

>> Lire aussi notre critique: The Revenant, un grand film

Nos partenaires