À 53 ans, Kristin Scott Thomas arrête le cinéma

04/02/14 à 15:46 - Mise à jour à 16:08

Source: The Guardian

Kristin Scott Thomas est lasse du cinéma. L'actrice s'ennuie et se sent "incapable de faire un autre film", confie-t-elle au Guardian.

À 53 ans, Kristin Scott Thomas arrête le cinéma

Kristin Scott Thomas, ici sur le tapis rouge de Cannes avant la projection de Only God Forgives. © REUTERS/Régis Duvignau

Avec une carrière qui s'étale sur 30 ans et 65 films derrière elle, l'incroyable et touchante Kristin Scott Thomas met fin à sa carrière cinématographique - sans pour autant arrêter le théâtre. Lors de sa longue interview pour le Guardian, l'actrice fait part de ses raisons, de son ressenti et de ses impressions sur ce monde particulier du cinéma et ses acteurs.

Un décor qui devient monotone

"Je me suis dit tout d'un coup que j'étais incapable de faire un autre film. J'ai réalisé que j'ai fait des choses que je sais faire plusieurs fois, et dans différentes langues. Et que je n'en pouvais plus. Tout cela m'ennuie. Donc, j'arrête", confesse Kristin Scott Thomas au Guardian. Du sensible Il y a longtemps que je t'aime à l'émouvant Elle s'appelait Sarah, l'artiste sait jouer cette femme mystérieuse, empreinte d'une profonde mélancolie. Ses yeux incarnent tragiquement cette tristesse insaisissable, comme le souvenir d'un temps perdu. Mais Kristin en a marre de cette étiquette. "On me demande de faire les mêmes choses, encore et encore, parce que les gens savent ce que je sais faire, donc ils veulent que je le fasse. Mais je ne veux plus seulement prétendre être malheureuse." Une boucle qui tourne en rond. L'année dernière, elle faisait déjà part de se ressentiments. Dans un article du Monde, l'actrice franco-britannique avouait qu'elle ne ferait plus jamais de film studio. Elle annonce à présent qu'elle arrête le cinéma.

Les rides et le cinéma

Kristin Scott Thomas a 53 ans. Les rides arrivent sur son visage. L'usure du temps, indéniable et évident. Mais cette femme mystérieuse est aussi connue pour sa beauté aux rides élégantes. Pour autant, la vedette se trouve "terriblement vieille". Elle fait alors le point sur sa situation, sans cacher sa vérité et en l'acceptant pleinement. L'actrice "entre deux âges" en a aussi assez de cette jeunesse dominante dans le monde hollywoodien."Quand je vais voir un film, je veux plutôt regarder des gens qui ont vécu, qui ont connu des expériences intenses, qui ont eu leur coeur brisé un million de fois et qui recherchent encore l'amour. Voilà ce qui m'intéresse", ajoute-t-elle dans les colonnes du Guardian. Une image qu'elle incarne d'ailleurs à la perfection, comme le miroir d'une vie qui s'écorche tout contre la douleur. Promesse d'une femme forte, qui pleure mais se relève, toujours.

Kristin Scott Thomas interprétant le rôle de Juliette Fontaine dans le film "Il y a longtemps que je t'aime" réalisé par Philippe Claudel

Kristin Scott Thomas interprétant le rôle de Juliette Fontaine dans le film "Il y a longtemps que je t'aime" réalisé par Philippe Claudel © UGC Distribution

"J'ai décidé que la vie était trop courte"

L'actrice s'ennuie enfin de cette industrie qui choisit son nom pour son nom. Dans beaucoup de ces films, elle avoue qu'elle était là pour donner du poids au production. Un ras-le-bol général? Une critique de son propre gagne-pain? L'idole mélancolique se défend: "Je ne devrais pas mordre la main qui me nourrit mais je continue à faire ces choses pour les autres et l'an dernier j'ai décidé que la vie était trop courte. Je ne veux désormais plus le faire."Cette mère de trois enfants veut profiter de sa vie et de ses envies. Si elle affirme vouloir arrêter le cinéma, elle reste cependant tournée vers le théâtre. Pour cette actrice qui se dit "en reconversion", l'aventure continue sur les planches. On l'avait déjà vu incarner le rôle d'Arkadina dans la fameuse pièce de La Mouette d'Anton Tchekov, mise en scène par Ian Rickson. Les villes de New York et Londres seront conquises. En France, elle interprètera le personnage divisé de Bérénice mis en scène par Lambert Wilson.

On reverra l'artiste une dernière fois au cinéma à l'affiche de son dernier film, The Invisible Woman, prévu pour le 30 avril prochain . La suite se passera sur les planches. Kristin a encore son mot à dire.

En savoir plus sur:

Nos partenaires