11 Flowers

26/06/12 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

DRAME | Avec 11 Flowers, Wang Xiao-Shuai, le réalisateur du remarquable Beijing Bicycle, s'attèle à la chronique des derniers soubresauts du maoïsme, envisagés à hauteur d'enfant.

11 Flowers

© DR

11 FLOWERS, DRAME DE WANG XIAO-SHUAI. AVEC WANG HAN, WANG JINGCHUN, YAN NI. 1H50. SORTIE: 27/06. **

Wang Han, le héros du film, est un gamin de 11 ans vivant avec sa famille dans une petite ville de la montagne. Une existence somme toute tranquille, partagée entre l'école et les copains, et qui va basculer lorsque le destin met un meurtrier en fuite sur sa route -rencontre sonnant la fin de son innocence. 11 Flowers double le récit initiatique classique d'un prisme inédit sur la fin de la révolution culturelle. Le parfum d'enfance persistant qui enrobe le propos en fait aussi le prix, qui enregistre les mutations de l'Histoire avec le regard de celui qui n'en perçoit pas encore tous les enjeux, non sans dénoncer en finesse les exactions du régime. Mais s'il y a là une entreprise louable, le rythme du film est à ce point mollasson qu'il semble bientôt fait du même métal que les années qu'il met (joliment) en lumière: le plomb.

J.F. PL.

En savoir plus sur:

Nos partenaires