Nicolas et Bruno, message à caractère pornographique

14/03/17 à 10:00 - Mise à jour à 10:01
Du Le Vif Focus du 10/03/17

Après avoir fait les beaux jours de Canal+ à la fin des années 90 et réalisé plusieurs films, Nicolas Charlet et Bruno Lavaine débarquent à Bruxelles le temps d'une exposition ubuesque.

Réalisateurs, scénaristes, dialoguistes, doubleurs et photographes... En plus d'être polymathes, Nicolas Charlet et Bruno Lavaine sont redoutablement drôles. Pour rappel, ce duo à l'esprit corrosif s'est fait connaître par le biais du très culte Message à caractère informatif, une série de 318 sketches diffusés sur Canal entre septembre 1998 et décembre 2000. Le pitch? Un détournement hilarant de films d'entreprise des années 70 et 80 opéré à coup de montage et de doublage sarcastiques. À travers le destin d'une société fictive, la fameuse COGIP, rarement l'univers de l'open-space, aussi étriqué que mercantile, n'avait été moqué avec autant de finesse. Rien ne lui était épargné: ni son jargon grotesque -"marge de fluctuations", "harmonisation des flux pondérés", "courbe de rendement"-, ni ses aphorismes faussement définitifs -"la symbiose corporate, c'est quand je suis à l'intérieur de ma boîte et que la boîte est à l'intérieur de moi"-, pas plus que ses impayables moustachus en chemise à manches courtes -sacré Berthier-, ou son incapacité à soulever un enthousiasme autre qu'appointé -le "C'était vraiment très intéressant!" qui concluait chaque épisode. Le tout pour un monument de contre-culture télévisuelle qui reste comme un temps fort de l'esprit Canal.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires