La Madone de Banksy sous haute protection

08/04/16 à 13:53 - Mise à jour à 13:52

Source: Afp

Protéger une oeuvre réalisée en pleine rue sur un mur, c'est possible. Mieux encore, c'est ce qu'a fait un citoyen de Naples, en plaçant sous une plaque protectrice de verre l'oeuvre de l'artiste Banksy: La Madone avec le pistolet.

Tout commence lorsqu'un jeune Napolitain lance une pétition sur le site Change.org. Son objectif: pousser les autorités napolitaines à protéger La Madone avec le pistolet, oeuvre du street artist Bansky, et éviter qu'elle ne disparaisse sous d'autres graffitis ou coups de rouleaux des services de nettoyage. Au total, 16.500 signataires se sont montrés sensibles au sort de la Madone, située dans le centre de la ville et qui attire chaque année de nombreux touristes. Il faut dire qu'en Italie, ce pochoir est la seule oeuvre connue et répertoriée du très mystérieux graffeur britannique. Ainsi, une plaque de verre a été posée sur la Madone, de façon à la protéger tout en permettant de continuer à l'admirer. Mais les autorités ne sont pas à l'origine de cet acte de protection. Selon l'auteur de la pétition, Alessandro Bello, il semblerait que ce soit un simple citoyen qui ait entrepris la démarche.

Dans ce dessin, on peut contempler la Madone avec un pistolet dans l'auréole au-dessus de sa tête. Réputé pour être un artiste provocateur cherchant à interpeller le citoyen, le tout avec une bonne dose d'humour, le graffeur a probablement voulu faire ici une allusion à l'attachement des Napolitains au catholicisme et à la forte présence mafieuse sur le territoire local. Ce n'est pas la première fois que la ville de Naples est confrontée à ce problème. En 2010 déjà, une des oeuvres de l'artiste britannique, représentant une sainte, avait été recouverte par des graffitis. Mais cela devient de moins en moins fréquent, vu la notoriété de l'artiste et la prise de conscience de la valeur financière de ses oeuvres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires