L'oeuvre de la semaine: les reliefs rougeoyants de "Double Vertigo" d'Anish Kapoor

11/04/15 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Le Vif

Anish Kapoor expose peu en galerie. Deux expositions en 2013 à Istanbul et Berlin, deux en 2015 à Los Angeles et Bruxelles. Ses oeuvres privilégient en effet le monumental et les espaces muséaux.

L'oeuvre de la semaine: les reliefs rougeoyants de "Double Vertigo" d'Anish Kapoor

Double vertigo, 2012. C Anish Kapoor/Courtesy Gladstone Gallery New-York-Brussels © C Anish Kapoor/Courtesy Gladstone Gallery New-York-Brussels

Qu'on se souvienne de l'un des achats les plus fameux du Mac's qui avait nécessité la mise en place de treuils dans le sous-sol du musée. Qu'on se souvienne, plus récemment, de la fascination qu'avait exercée sur le public l'oeuvre présentée à Paris lors de Monumenta au Grand Palais : une grotte géante et rouge aux allures organiques dans laquelle l'oeil ne savait plus où accrocher le regard et la raison. Cette difficulté, ce trouble de la perception est un véritable fil d'Ariane de son travail. A Bruxelles sont présentées des pièces (dont deux assez grandes) réalisées dans divers matériaux allant de la résine aux miroirs en passant par la terre et la silicone. Ce sont par exemple des reliefs rougeoyants accrochés sur les murs ou encore des sortes de rochers indomptables posés à même le sol. "Double Vertigo" invite le visiteur à se confronter à deux murs courbes en miroir. De l'extérieur, ceux-ci renvoient une image infinie de l'espace architectural environnant. Au-dedans, une impression de disparition.

Né en 1954 à Bombay, Anish Kapoor s'installe à Londres à partir de 1973. Assez tôt, la singularité de son opus est remarquée. En 1992, à la Documenta IX de Kassel (1992), il propose aux visiteurs de s'approcher des bords d'un trou noir assez impressionnant dont on ne peut jamais déterminer les limites. Ailleurs, creusés dans des cubes de pierre ou aménagés sous un plancher, ces béances attirent jusqu'au vertige et font vivre l'expérience d'un cosmos ou, à l'autre bout de la chaîne dont les mythologies sont riches, du chaos primitif.

  • Bruxelles, Galerie Gladstone. 12 rue du Grand Cerf. Jusqu'au 17 avril. Ma-Ve 10-18h; Sa 12-18h.
  • Ill : Double Vertigo. 2012. C Anish Kapoor. Courtesy Gladstone Gallery New-York-Brussels.

En savoir plus sur:

Nos partenaires