L'oeuvre de la semaine : L'enchanteur

14/08/16 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

" Mes oeuvres, expliquait Pierre Caille (1911-1996) sont faites pour le plaisir. En particulier, pour le plaisir de ce seul spectateur, illusoire peut-être, auquel l'artiste dans la solitude de son atelier rêve -quand il s'imagine créer une oeuvre égoïstement pour lui seul ".

L'oeuvre de la semaine : L'enchanteur

© Pierre Caille

Si l'artiste belge trempe son imaginaire dans le suc des petits détails surprenants et inattendus de la vie quotidienne, il alimente son imagination aux rives des imageries populaires. Boîtes de cigares, robots métalliques et jouets de bois, dentelles et faïences anciennes entourent le céramiste, le peintre, le graveur, le joaillier voire le brodeur. Sur le papier, la toile ou dans l'espace, il aime raconter des histoires, provoquer des rencontres improbables, construire des hybrides toujours aimables. On y rencontre des cavaliers et des nains, des têtes chauves montées sur jambes fines et des dames d'un autre temps. Le conte de fée n'est jamais très loin. On rejoint la profondeur des bois, les oiseaux enchanteurs et les insectes inquiétants. Mais voyez comme ici, le Roi, son nez droit, la double couronne et le sceptre ne peuvent rivaliser avec la puissante et sans doute méchante Reine au double menton. Pierre Caille s'amuse tout en pointant la vie et nos petits travers. Son secret ? Une âme d'enfant qui se souvient de la vitrine du magasin de sucreries qu'il voyait depuis la fenêtre de sa maison. Autre temps direz-vous. Oui, cela fait aujourd'hui 20 ans que ce magicien nous a quitté et cinq ans qu'a eu lieu la dernière exposition d'envergure. Aujourd'hui, un ensemble d'oeuvres a été déposée dans ce petit et merveilleux musée Marthe Donas à Ittre. Et comme tous les créateurs qui ne sont pas emprisonnés dans leur époque, Pierre Caille continue à nous faire... du bien.

Ittre, Musée Marthe Donas, 36 rue de la Montagne. Jusqu'au 4 septembre. www.museemaredonas.be

Nos partenaires