L'oeuvre de la semaine: Dans l'antre de l'esprit

14/01/18 à 16:22 - Mise à jour à 16:22

Le paranormal ? Ce sont des illusions, des tours de magie, rien n'est vrai. Comme l'art. Et si au contraire, le pouvoir de l'esprit était bien plus large que rationnellement défini. Tony Oursler dont les phantasmogories avaient été présentées au Mac's fin 2013 rencontre cette fois un bien étrange personnage dont les peintures et surtout le récit de sa vie accompagne les vidéos-sculptures inquiétantes autant que fascinantes de l'artiste américain.

L'oeuvre de la semaine: Dans l'antre de l'esprit

Evo Devo, Tony Oursler © DR

Evo Devo, Tony Oursler

Evo Devo, Tony Oursler © DR

Si, au Mac's, l'exposition était construite à partir d'un illusionniste liégeois du XVIIIe siècle, ici, le vidéo-sculpteur se confronte à un homme auprès duquel prenait conseil des personnalités aussi différentes que John Fitzgerald Kennedy, le pape Pie XII ou encore la Reine Elisabeth II d'Angleterre et Walt Disney. Grand ami de Federico Fellini, Gustavo Rol (1903-1994) aura aussi côtoyé Einstein ou encore le prix Nobel de Physique italien, Enrico Fermi car pour lui, ses pouvoirs paranormaux relevaient seulement d'une conscience élargie (ce qu'il appelait un état de conscience sublime) qui, comme il l'expliquait, lui tombait dessus comme lorsque, dans la rue, il arrêtait un passant pour l'avertir d'un danger. Issu d'une famille aisée, ce bourgeois turinois mit toute sa vie au service des autres sans jamais en faire une profession : "Après tout, disait-il, je ne suis qu'une gouttière qui recueille et achemine l'eau ruisselant des toits".

Or, la fascination de Tony Oursler pour les phénomènes de l'illusion lui vient de son grand-père, Fulton Oursler. Ami de Houdini et de Conan Doyle qui, aux côtés du personnage de Sherlock Holmes était aussi convaincu par la réalité frauduleuse des phénomènes spirites, il avait même publié en 1930 un livre de synthèse sur le sujet (Spirit Mediums Exposed). A son tour, l'artiste est aujourd'hui à la tête d'une collection de 15000 documents apparentés à ces questions. Parallèlement fasciné par les neuro-sciences, il semble viser désormais davantage la compréhension de ces mystères tout en provoquant, par ses oeuvres, ces instants où, parfois, se déclenche une vision inexplicable.

Dans l'exposition, aux côtés des documents issus de cette collection, les fantômes de Tony Oursler dont certains ont été réalisés tout spécialement (comme Ex Voto imaginé après une visite dans l'église de la Consolation de Turin), voisinent des compositions florales et des paysages peints par le médium. Il en aurait réalisé et vendu près de 150 mais jusqu'ici, peu ont été retrouvées.

Turin, Pinacothèque Agnelli. 230/103 via Nizza. Jusqu'au 25 février. Du Me au Di de 10h à 19h. www.pinacoteca-agnelli.it

Légende : Tony Oursler, Evo Devo, 2017. C de l'artiste.

Nos partenaires