En images: Photographie chinoise, la révolution visuelle

16/10/12 à 12:31 - Mise à jour à 12:30

Une nouvelle galerie au croisement de la photographie contemporaine et de la scène artistique asiatique s'ouvre à Bruxelles. L'exposition inaugurale offre un bon prétexte pour passer la photographie chinoise actuelle au rayon X.

Galerie Paris-Beijing. Tel est le nom du nouvel espace qui a pris ses quartiers dans l'Hôtel Winssinger à Saint-Gilles, un bâtiment classé portant la signature de Victor Horta dont on attendait depuis longtemps le retour à la vie. Avec ses 800m2 d'exposition, l'endroit devrait rapidement intégrer le circuit des galeries d'art qui comptent dans la capitale. Derrière ce projet, un couple de Français -Romain et Flore Degoul- à qui l'on doit déjà deux lieux similaires à Beijing et à Paris. Parti en Chine en 2006 pour y ouvrir une agence de presse, le tandem a rapidement changé son fusil d'épaule en mesurant le potentiel d'une génération entière de jeunes photographes chinois en train d'émerger. Tel est le point de départ qui les mènera tout naturellement à ouvrir les portes sur l'ensemble de la scène artistique asiatique et à en donner les clés aux amateurs et collectionneurs occidentaux. A l'occasion de sa première exposition bruxelloise, la galerie offre à travers A History of Chinese Contemporary Photography, "un aperçu inédit et enthousiasmant de la richesse, de l'originalité et de la vitalité de la photographie contemporaine chinoise". L'occasion pour Focus d'embrayer avec un portfolio -en forme de sélection- pointant les grands thèmes qui travaillent les photographes chinois de l'intérieur. L'urbanisation, la mondialisation, la politique, la nature, la mémoire, le corps et la marge: autant de facettes qui permettent de se rendre compte qu'après une première phase "postmaoïste" à l'esthétique facile souvent téléguidée par des collectionneurs occidentaux avides de simplification, les photographes chinois ne sont plus prisonniers d'un projet artistique productiviste en phase avec la fièvre consumériste qui s'est emparée du pays. Désormais, le regard se fait plus critique, plus polémique. Démonstration.

Michel Verlinden

A HISTORY OF CHINESE CONTEMPORARY PHOTOGRAPHY, GALERIE PARIS-BEIJING, 66, RUE HÔTEL DES MONNAIES, À 1060 BRUXELLES. DU 13/10 AU 08/12. WWW.PARISBEIJINGPHOTOGALLERY.COM

Nos partenaires