En images: Le festival Parrtjima illumine de mille feux le désert australien

26/09/17 à 14:27 - Mise à jour à 14:28

Premier festival de lumières célébrant la culture aborigène, Parrtjima est unique en son genre.

Durant dix nuits, du 22 septembre au 10 octobre, le désert d'Alice Springs se pare des plus beaux atours de la culture aborigène. Dans un décor à couper le souffle digne des plus grands westerns, le festival Parrtjima célèbre l'art et la culture du peuple Arrernte: les Aborigènes vivant dans le centre de l'Australie.

Des oeuvres d'artistes de la région sont projetées. "Nous sommes ravis de permettre la découverte d'artistes aborigènes de haut niveau à Alice Springs. Cela permet de conserver et de faire perdurer les couleurs de notre culture pour les générations futures", s'exclame Rhoda Roberts, directrice des premières nations de l'opéra de Sydney, instigatrice de nombreux festival dédié à la culture aborigène.

"C'est notre pays, c'est notre art et c'est notre culture"

Le festival offre aux visiteurs une véritable expérience immersive: les projections lumineuses sont accompagnées d'installations sonores diffusant des enregistrements de voix du peuple Arrernte. L'événement entièrement gratuit et annuel n'en est qu'à sa deuxième édition et séduit les foules: "Nous voulons que les gens comprennent que cela a toujours été une partie de nous. Parrtjima aide nos jeunes à se tenir debout devant le monde pour dire "c'est notre pays, c'est notre art, et c'est notre culture - et cela est bien"", souligne une participante.

Le nom de l'événement Parrtjima (prononcé Par-CHEE-ma) signifie à la fois briller et comprendre. En voici un aperçu en vidéo

Elisa Brevet

Nos partenaires