Carl De Keyzer, calibre Magnum

10/03/17 à 14:09 - Mise à jour à 14:14
Du LeVif/l'Express du 10/03/17

Carl De Keyzer devait être vétérinaire, il est devenu photographe à l'agence Magnum. Il présente à Bruxelles une forte exposition d'images entre réel et science-fiction fantasmée autour des dérèglements climatiques.

"Il y a environ cinq ans, j'en ai eu marre. J'avais fait une douzaine de livres, je pensais à la retraite et à passer du temps entre l'académie de Gand, où je donne cours, et cette maison de 1830 achetée avec ma compagne. Et puis la piscine et le parc, c'est bien, mais même si je ne pense pas que l'on fasse encore des chefs-d'oeuvre à 60 ans, j'ai compris que je ne pouvais pas m'arrêter, aussi par peur de l'ennui." Par un lundi d'hiver, la pluie de Flandre orientale drache l'élégante demeure où Carl réside en famille, pas très loin de Gand. Au mur, ses photos et autant d'histoires. Comme ce large chromo pris le jour de l'inauguration d'Euro Disney alors que le parc d'attractions a invité de vraies princesses qui ne viendront pas. Ou ce morceau de littoral qui lui aussi semble attendre Godot. Justement. "J'avais entrepris ce projet Moments Before the Flood, sur la montée des eaux en Europe: si cela grimpe d'un mètre, Londres disparaîtra et si tout dégèle -les pôles comme l'Himalaya - il n'y aura plus ni Belgique ni problèmes communautaires (sourire). Un voyage de 125.000 kilomètres dans une vieille Mercedes achetée pour l'occasion, dix-huit mois où j'étais le plus souvent seul..."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires