Bruxelles met la contestation à son agenda culturel 2018

07/03/17 à 17:32 - Mise à jour à 17:30

Pour célébrer le cinquantième anniversaire de Mai 68, la ville de Bruxelles mettra la contestation à l'honneur dans son programme culturel de 2018.

Bruxelles met la contestation à son agenda culturel 2018

2018, année de la contestation © Capture d'écran

Sous l'impulsion de Karine Lalieux, l'Échevine de la Propreté publique et de la Culture de Bruxelles, 19 partenaires s'associent pour proposer une programmation variée autour du thème de la contestation. Les institutions culturelles investiront leurs salles, mais aussi l'espace public en vue de faire participer les citoyens et créer un dialogue avec les artistes et les différents acteurs impliqués.

Durant le courant de l'année 2018, des lieux comme le Théâtre de Poche, le KVS, la Centrale, les Brigittines et les évènements HOPLA! et Nuit Blanche proposeront des représentations, des concerts, des projections ou encore des débats qui viseront à questionner le public sur ce que signifie la contestation aujourd'hui. Karine Lalieux a d'ailleurs précisé qu'il ne "s'agira pas d'une vision historique de Mai 68, mais bien d'une vision actuelle de la contestation".

Les évènements concernés seront facilement repérables par le logo créé par le bureau bruxellois OilinWater qui reprend trois symboles de la contestation de Mai 68: le pavé, le poing levé et le pochoir.

Nos partenaires