Ai Weiwei, déclaration des doigts de l'homme

01/10/15 à 09:58 - Mise à jour à 09:57

Source: Focus Vif

Le plasticien et dissident politique chinois Ai Weiwei débarque à la Royal Academy de Londres avec une rétrospective "bigger than life". Un événement majeur et salutaire qui soude l'art au réel.

Qu'on se le dise: Ai Weiwei appartient incontestablement au cénacle des artistes contemporains majeurs. Il est l'égal d'un Damien Hirst, d'un Jeff Koons, d'un Anish Kapoor -on pense tout particulièrement au Kapoor de Taratantara, célèbre pièce de 35 mètres de longueur installée dans le Baltic Center à Gateshead en Angleterre. Comme eux, Ai déploie une pratique artistique spectaculaire, "bigger than life" comme disent les Anglo-Saxons, de celles qui racolent large. La plupart de ses oeuvres affichent des proportions géantes qui submergent le spectateur, le frappent de stupeur, le questionnent dans son être. Cette approche mégalomane contribue clairement à son succès. Le tout mis en branle par une armée de collaborateurs au sein d'un studio.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires