Ado Chale, un coeur de jade et du bronze dans les mains

30/08/17 à 09:53 - Mise à jour à 09:52

Les meubles et objets de l'artisan bruxellois Ado Chale sont exposés à Bozar jusqu'au 24 septembre, des oeuvres mêlant les matériaux nobles et pauvres.

Ado Chale, un coeur de jade et du bronze dans les mains

L'exposition Ado Chale à Bozar. © Monica Baur

Dans sa programmation tournée vers les "industries créatives", Bozar a décidé de mettre Ado Chale, 89 ans, à l'honneur. Alchimiste, artisan, designer, les trois dénominations qualifient bien le talent d'Ado Chale pour créer meubles et objets à partir de matériaux bruts: lapis-lazuli, turquoise, ivoire, jade... Sa passion pour la minéralogie s'est révélée aux côtés de son épouse, Huguette Schaal, qui est devenue gemmologue. Au gré de leurs voyages, ils ont récolté des matériaux et des pierres semi-précieuses. Ado Chale, en autodidacte, a alors cherché comment leur donner vie et rester au plus près de leur nature brute. "Très jeune mon père s'est mis à chiner, à retourner la terre, et avec ses trouvailles, les pierres qu'il ramassait, il a commencé ses oeuvres, raconte sa fille, Ilona Chale, qui a conçu l'exposition. Sa façon de créer des choses à partir de rien l'a obligé à faire des recherches d'alchimiste, à trouver des matériaux." Les mosaïques de l'artisan designer ont par exemple été créées avec des pierres qui ne sont plus utilisées pour la bijouterie. Son âme de collectionneur l'oriente aussi vers des matériaux inattendus, comme des touches de piano assemblées pour un meuble.

La salle d'exposition de Bozar offre à la vue tables, armoires, objets de décoration disposés le long des murs. Un arrangement réalisé par le scénographe Richard Venlet qui évoque la forme de la célèbre table en bronze Goutte d'eau. Sophie Lauwers, directrice du département exposition à Bozar, a été directement séduite par les créations d'Ado Chale en visitant son atelier. "Je me suis dit qu'il représentait le lien idéal entre l'art, l'artisanat, le design et la création. Il possède un langage unique." Ce qui frappe dès l'entrée est une lumineuse table orange en agate cornaline. Ensuite, le jade, l'onyx noir, l'agate, le turquoise côtoient le bois pétrifié d'Arizona, l'os ou encore le bronze. Mais la créativité d'Ado Chale n'a besoin de presque rien pour s'exprimer: outre les 36 pièces de mobilier exposées, son oeuvre est présentée dans un ouvrage qui vient de paraître aux éditions Aparté. Des photographies y présentent notamment des tables confectionnées avec des grains de poivre, avec des boutons de nacre, avec de la dentelle sous vitre, mais aussi des poignées de porte et même un tableau de bord de Rolls Royce (qui n'a pas été commercialisé).

L'artisanal côtoie le romantique, la pureté s'allie à l'élégance du façonnage à travers les oeuvres de toute une vie. Ado Chale, Adolphe Pelsener de son vrai nom, commence à créer au début des années 60. Ses premières tables ont été repérées très tôt par la famille royale belge. Il a aussi réalisé des commandes pour les Grand-ducs du Luxembourg.

Ado Chale. Alchemist. Artisan. Designer, jusqu'au 24 septembre à Bozar à Bruxelles, entrée libre

Ouvrage: Ado Chale, dir. Ilona Chale, éd. Aparté, 2017

Monica Baur

Nos partenaires